Le DAKAR Quand on voyage, on ne sait généralement pas ce que l'on fera dans les jours suivants, mais les 3 garçons connaissent les dates de passage du Dakar depuis de longs mois, un événement qu'aucun ne veut rater. Ce qui est surprenant, c'est que peu de monde dans les offices de tourisme ou dans les gendarmeries sont au courant de cette compétition même à quelques jours du passage de la « caravane » dans leur localité. Le site officiel du Dakar n'indique pas où passera exactement la course. En rassemblant plusieurs informations, on s’éloigne de la ville minière de Calama pour attendre l'arrivée de la 6 ème étape. À 19 h ,en se demandant bien où l'arrivée se fera, deux 4X4 arrivent. Ils doivent chercher le point GPS qui leur a été donné pour installer la ligne d'arrivée . On s'installe avec Christian et Lisiane en bordure de piste. Toute la nuit, des bruits de montage de stands : un dôme en acier pour accueillir l'équipe Mitsubitshi, un autre à quelques centaines de mètres pour Toyota.
Après avoir rapidement avalé le petit déjeuner ,préparé un pic-nique , nous remontons la piste à pied pour tenter de voir quelques virages et de n'être pas trop gênés par la poussière rabattue par le fort vent. Après une longue attente car on nous avait annoncé une arrivée vers 12 h mais la première moto passe devant nous vers 14h : c'est le français Olivier Pain, mais ce n'est pas lui qui gagnera l'étape du jour. Le chilien « Chaleco » Lopez,en 2 ème position est acclamé comme un héros par la foule massée le long de la piste.3.Chaleco_Lopez.JPG

Heureusement que nous sommes là, pour encourager Cyril Desprès , dont nous sommes« fan » qui passe en troisième position.4.Cyril_Despres.JPG

Les premiers quads arrivent environ après 20 motos.
5.Quad.JPG

Quant à la première voiture arrive 1 h après la première moto. C'est Stéphane Peterhansel avec sa très voyante Mini Verte sponsorisée par Monster. Le nuage de poussière soulevé est bien plus important que celui des motos.
6.St__phane_Peterensel.JPG

L'américain Gordon et son Humer orange arrive à« fond la caisse » - mais 3ème !on reconnaît néanmoins sa conduite toute en force. Vraiment impressionnant !
8.Robby_Gordon.JPG

Les garçons attendaient avec impatience le passage de Laïa Sanz,une des rares filles motardes qui a fini 30 ème l'an passé. Cette mignonne et jeune catalane qui vient de la moto trial(10 fois championne du monde!)

Les motos ,buggy, quads,autos défilent....ce n'est pas lassant, quoique...ça devient quasi monotone quand un énorme nuage de poussière et un bruit assourdissant annonce le premier camion : ça réveille les spectateurs qui commençaient à sommeiller et qui ne savaient même plus où chercher les véhicules
7.Serge.JPG

ou qui comme Cyrielle passent leur temps à grignoter.....

9.Cyrielle.JPG

10.Kamaz___Cristian.JPG

On a tenté les photos pas très loin de la piste, mais le vrombissement de ces énormes engins effraient. Christian en garde un fort souvenir car en leur tournant le dos ,il sent le sol « bouger » ajouté au bruit rendent la photo « sportive » !! mais alors quel frisson !!
DSCF9067.JPGDSCF9069.JPG

On a vu un camion « pousser » 2 «pauvres» motos retardées, les motards ne savaient pas où se mettre la piste étant trop étroite pour une moto et un camion et le type qui klaxonnait à tout rompre; et tout cela à quelques centaines de mètres de l'arrivée.

9BMan___Lo__c.JPG

Comme Christian est sorti vivant de cette expérience, Loïc se "jette" aussi au devant d'un camion!

11.SORTIE_DE_PISTE.JPG

Plus tard ,une auto est sortie de la route quand elle a pris son dernier virage, le fanion final était à peine à 500 m!!
Une fois la ligne passée ,certains s’arrêtent pour se désaltérer, pour prendre un rapide « break ». les concurrents chiliens sont assaillis par la foule en délire.

Les coureurs les plus sympas nous laissent rentrer dans leurs voitures.

13.Quad___Franck.JPG

L'on passera la nuit au bord de la piste où des véhicules -uniquement camions autos et buggys -passeront.


15.Au_bord_de_la_piste.JPG

Un camion tirait un buggy derrière lui et vu la vitesse du camion ,on pense vraiment que le pilote avait « oublié » qu'il avait une « remorque »

Le dernier camion est passé le lendemain matin à 11 h- la plupart de ces véhicules sont des « assistances » mais il leur faut à tout prix rejoindre la course. Le jeu des enfants étaient d'essayer de faire klaxonner les concurrents et nombre d'entre eux ont répondu à leurs appels:sympa les concurrents !

On a appris que l'intervention médicale pendant le Dakar était de 15 minutes contre 17 pour le Samu de Paris, grâce notamment aux 2 hélicoptères qui survolent la course et aux 57 médecins répartis tout le long de l'étape du jour.
16.H__lico_du_Dakar.JPG

Pendant cette étape, les divers pilotes sont arrivés exténués car ils étaient partis le matin même du Pérou et ils avaient à subir un décalage horaire de 2 h en leur défaveur. Certains demandaient même une assistance médicale à l'arrivée.

Et pour les fans de véhicules , et sous l’insistance des garçons , quelques photos supplémentaires , juste pour le plaisir.....
17.Faria.JPG
Le pilote FARIA de nationalité portugaise.
18.Nasser_Alattyah.JPG

Le qatari Nasser ALATTYAH sur un buggy

DSCF9019.JPG
DSCF9032.JPG FRANCK
DSCF9029.JPGNINA
9A_CAMIOON.JPG
Un concurrent en camion pleins gaz à quelques centaines de mètres de la ligne d'arrivée!!
DSCF8988.JPG