Famille Nomade

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

LA MONGOLIEMONGOLIE › PREMIER PASSAGE MONGOL

Fil des billets - Fil des commentaires

dimanche 6 décembre 2009

ENTREE EN MONGOLIE

Nous sommes rentrés de plein pied dans ce pays dès la frontière : nous avons presque passé plus de temps à faire visiter notre camion qu’à remplir les formalités de passage en douane!

Impressionnant: dès que l’on franchit les multiples barbelés de la douane, les gens nous ont klaxonnés, fait de grands « coucou » de bienvenue Et aussi incroyable que cela puisse paraître, le paysage change du tout au tout
sable_et_yourtes_en_Mongolie.JPG
Il est presque désertique, des champs verts à perte de vue avec de chaque côté des petites collines, des troupeaux de chèvres, brebis et chevaux et des yourtes parsemées par-ci, par-là. Et l’air sent le crottin de cheval. On s’installe pour la nuit et nous avons régulièrement la visite de mongols .Il faut que l’on s’adapte à la nouvelle langue mais contrairement aux russes, ils utilisent les mains pour se faire comprendre : c’est plus facile pour nous. Ce qui est drôle aussi c’est qu’ils ouvrent la porte et ils rentrent dans le camping-car sans y être conviés. L’un est rentré et a vu les toilettes : il était écroulé de rire, il a dit à ses compagnons: « Ils transportent même les toilettes, ces fous! »

Petite balade dans les dunes au loin, en quad : le sable est dur et fin, les dunes hautes de 20m sont un grand toboggan pour Nina. On proposera à un très jeune berger à cheval (8ans) un tour en quad : il a été très, très heureux !! Puis il est parti au « triple » galop rattraper son troupeau.

dimanche 29 novembre 2009

NAADAM

En roulant, on aperçoit au loin des tentes, des yourtes, des autos (beaucoup de 4X4) des chevaux, des gens qui vont qui viennent… C’est un Naadam! On s’arrête...A1.1LA_FETE_du_NAADAM.JPG

Naadam en langue mongole signifie : «fête» Et le Naadam est la Fête nationale du 11 & 12 juillet qui célèbre l’indépendance de la Mongolie. Elle se caractérise par 3 épreuves physiques : - les diverses courses de chevaux - le tir à l’arc - la lutte

La course de chevaux concerne uniquement des chevaux mâles (interdit aux juments) et les kilomètres parcourus dépendent de l’âge des chevaux.
A1.1LA_FETE_du_NAADAM__2_.JPG
Cela varie de 12 à 35 kilomètres et plus la course est longue plus l’âge des enfants est important (de 5à 15 ans et très peu de filles).
A1.1LA_FETE_du_NAADAM__3_.JPG

Chevaux et cavaliers arrivent arasés à l’arrivée car c’est quasiment un sprint pendant tout le trajet.

A1.1LA_FETE_du_NAADAM__6_.JPG
Le tir à l’arc est un concours où hommes et femmes participent et ils disposent de 3 flèches pour toucher des petits pots qui sont au sol à une bonne soixantaine de mètres des tireurs.
A1.1LA_FETE_du_NAADAM__7_.JPG

Les flèches ont un bout en caoutchouc afin de ne pas blesser les juges qui par signes indiquent au tireur où est allée la flèche par rapport à la cible: trop haut, trop à droite…

La lutte oppose deux adversaires d’un poids presque équivalent.
A1.1LA_FETE_du_NAADAM__4_.JPG

Ils sont vêtus d’une culotte large, d’un boléro et de bottes traditionnelles mongoles. Le but est de faire poser à son concurrent la tête, une épaule, un genou ou le corps entier au sol. Le vainqueur fait le salut de l’aigle (bras ouverts imitant le vol de l’aigle) en tournant autour d’un piquet orné du drapeau mongol.
A1.1LA_FETE_du_NAADAM__5_.JPG

L’ambiance ressemble à une grande kermesse, des yourtes sont installées un peu partout car ils viennent souvent d‘assez loin pour participer aux festivités, divers jeux sont organisés (il y avait même une grosse piscine gonflable avec de petits bateaux pour que les enfants puissent « naviguer », un chameau pour se faire prendre en photo, vente de fruits, dégustation de fromage..) des matchs de volley sont organisés où hommes et femmes, jeunes et moins jeunes jouent ensemble.

C’est mignon aussi de voir les jeunes « flirter » à cheval.

Nous avons plongé de plein cœur en Mongolie et avons passé de très beaux moments. De nombreuses personnes prennent Cyrielle dans leurs bras, ils aiment énormément les bébés, ils sont admiratifs devant ses cheveux blonds et ses yeux encore bleus...
A1.1LA_FETE_du_NAADAM__8_.JPG

dimanche 22 novembre 2009

Parc naturel de TEREJL

Nous fuyions la capitale pleine d’étrangers venus assistés au Naadam qui se déroule dans un stade et ou on ne voit pas la course des chevaux.Par ailleurs, le prix demandé aux étrangers est vraiment élevé(25$).
A2_PARC_TEREJL__3_.JPG

Nous partons avec Claus et Joëlle (deux français rencontrés lors d’une fête de Naadam) à 60 kilomètres d’Oulan-Bator. Mais quelle déception en arrivant: c’est SAINT-TROPEZ! Du monde partout!Nnos voisins les plus proches sont coréens, puis nous verrons aussi un néo-zélandais qui travaille en Mongolie dans une mine d’or. Mais il y a quand même de «vrais» nomades qui vivent tout le long de la vallée, qui font paître leur troupeau, font la traite, le fromage…

Mais quels beaux paysages!
A2_PARC_TEREJL.JPG
A2_PARC_TEREJL__2_.JPG

Nous sommes au bord de la rivière limpide qui ne nous livrera aucun poisson mais que l’on dévalera à plusieurs reprises en canoë. Un vrai plaisir tant le courant est fort. Puis on fera une petite randonnée autour des monts qui nous entourent. Des aigles nous survolent à quelques mètres de nos têtes, des edelweiss jalonnent les collines et nous trouvons même de la rhubarbe avec laquelle nous ferons une succulente compote.
A2_PARC_TEREJL__4_.JPG

Mais la mauvaise nouvelle c’est que nous avons à nouveau cassé deux lames de ressorts! Heureusement, Serge trouvera 2 autres lames à Oulan-Bator. Or lors du démontage, il s’aperçoit que la 1ère lame est aussi cassée. Il utilisera celle qu’il a en stock (car c’est la seule lame qui est spécifique à chaque véhicule) donc nous n’avons dorénavant plus de lames en réserve… Pour soulager l’avant du camion, nous décidons de nous « débarrasser» de notre pneu de rechange en le changeant car l’un des nôtres arrive déjà en fin de vie.
A2_PARC_TEREJL__5_.JPG

Chez le garagiste, pendant que l’on nous change le pneu, un homme s’introduit à notre insu dans le « Ping-car » et nous dérobe nos deux ordinateurs et notre matériel photo. Mais Serge aperçoit le voleur qui s’enfuit, le suit sur quelques mètres et arrivé près de lui, Serge crie «hé là toi» le voleur sursaute et de peur lui « balance » tout en pleine figure. Serge a une belle plaie sous le nez et une vive douleur aux dents! Mais tout est sauf et continue à bien fonctionner.

Malgré tout, le poids gagné (avec le pneu en moins) n’est pas à la hauteur de nos espérances alors Serge tente une expérience: remplacer toutes les lames par des lames plus longues qu’il achète à la capitale. Maintenant, il nous faut tester si la solution est la bonne pour faire la même opération de l’autre côté…encore de la mécanique en perspective…

Ulan Bator

OULAN -BATOR

C’est la capitale de la Mongolie, située au milieu du pays dans sa partie nord(à 300 kilomètres de la frontière russe). Il y a un peu moins de 1000 000 habitants pour une altitude de 1300m!D’où d’importants changements de température pendant une même journée. La capitale s’étend dans la vallée de la Tuul , entourée par quatre montagnes qui peuvent culminer à 2000m. Ville sans aucun cachet spécifique, pas d’architecture mongole.


1.OULAN-BATORstatue_de_Gengis_Khan.JPG
Au centre, une très grande place où s’exhibe une grande statue de Gengis Khan, l’empereur mongol (1155-1227) qui a conquis pendant son règne un territoire qui s’étend de la Crimée à la Corée. Un de ses portraits- immense - est d’ailleurs dessiné sur une des collines qui entoure la capitale.
2.OULAN-BATORportrait_de_Gengis_Khan_sur_la_colline.JPG

Derrière la place se situe le parlement et de nombreux ministères qui régissent tout le pays.

MUSEE D HISTOIRE NATURELLE

Il comporte une magnifique collection de squelettes de dinosaures dont le plus imposant est un Tarbosaure de 15m de haut (le squelette pétrifié pèse 5tonnes!) et d’un Saurolophus de 8m.
3.OULAN-BATORmusee_Hist.Naturelle_a_U__12_.JPG

Il y a le fossile inédit de deux dinosaures en train de combattre : un Vélociraptor contre un Protoceratops âgés de 80 million d’années : seuls fossiles retrouvés en combattant. Tous ces fossiles ont été trouvés en Mongolie, vers le désert de Gobi (sud du pays).

On apprend aussi que le mongol J.Guaracha, né en 1947, a été le 1er asiatique à se rendre dans l’espace en 1981 (et le 101ème mondial) et ainsi la Mongolie est devenue le 10ème pays à aller dans l ‘espace.

Le musée montre aussi toute la faune présente en Mongolie grâce à de nombreux animaux empaillés. Les enfants ont beaucoup apprécié cette sortie, même Cyrielle qui a fait des longues courses à 4 pattes le long des immenses couloirs: habituée à l’espace réduit de « Ping-car » elle s’est vraiment « éclatée »!!

MONASTERE de GANDAN

Situé au cœur même de la capitale, c’est le plus grand monastère du pays de part son activité religieuse.

A l’extérieur et à l’intérieur de l’enceinte, il y a de nombreux sanctuaires qui présentent tous un aspect esthétique différent. Plusieurs entrées sont en « style pagode » pour accéder aux divers sanctuaires qui honorent chacun une divinité différente.
5.UB-Monastere_de_GANDAN.JPG

Puis apparait le temple blanc & rouge de Medjid Janraiseg où siège à l’intérieur une statue imposante de 26 m de hauteur & des milliers de statuettes (sous vitrines) qui ornent les murs intérieurs.

Sur la façade principale de pratiquement tous les temples bouddhiques sont représentés des statues de 2 biches se faisant face: cela pour rappeler le 1er sermon de Bouddha dans un parc de biches. Toute l’enceinte est jalonnée de « moulins à prière »qui servent à envoyer des prières dans le ciel. Ce sont des cylindres de taille diverses fixés de haut en bas qu’il faut faire tourner de droite à gauche tout en priant.

Nous avons remarqué -quand nous étions invités dans les yourtes- que les mongols se faisaient photographier systématiquement devant le monastère de Medjid & devant la statue de Gengis Khan.

Nous avons déjeuné dans un temple : à l’étage le sanctuaire, juste à côté la boutique souvenir et au sous-sol le restaurant où nous avons très copieusement dégusté des plats mongols pour & prix dérisoire (1,5€ le plat).

LES EUROPEENS

Oulan- Bator signifie aussi pour nous un lieu de rencontres d’Européens. On dirait que les français se sont donnés RDV dans la capitale mongole. Après 4 mois sans presque voir de compatriotes, nous voila bien remis au courant de toutes les dernières nouvelles. Les garçons arriveront même à trouver 2 compagnons de jeux : Maëlic & Anaëlle qui finissent leur voyage de 6 mois après le Népal & la Chine.
7.oulan-bator_avec_Anaelle___Maelic.JPG

Nina jouera avec Saadan , son papa Niall -irlandais- et son épouse mongole Enichee nous invitent à leur domicile: nous passerons une excellente soirée où nous dégusterons une spécialité mongole.

On reste aussi à la capitale pour faire une prolongation de nos visas mongols : 30 jours supplémentaires (l’extension du visa n’est possible qu’à la capitale). Cela va nous permettre de traverser tout le pays et de sortir tout à l’ouest. Puis nous demandons le visa kazakh qui sera notre prochaine destination (nous obtenons 2 mois et la gratuité pour Cyrielle!). Et enfin le visa de transit russe. En effet, il n’y a pas de frontière commune entre la Mongolie et le Kazakhstan. Nous sommes obligés de faire un nouveau passage par la Russie.

Après des essais mécaniques concluants pour tester les 7 nouvelles lames de ressorts mises à gauche , Serge a doublé les lames coté droit avec les anciennes qu’il a récupéré du côté gauche…et en plein travail, un doux ronronnement bien français est venu chatouiller nos oreilles…
10.OULAN-BATOR_cours_de_Mecanique.JPG
une magnifique 2CV est venue se garer devant le camion afin que Serge contrôle l’état mécanique .Thomas a eu un accident l ‘an dernier qui lui a arraché tout l‘avant. Les carrossiers mongols lui ont refait superbement son véhicule mais la partie mécanique laisse à désirer.

Et c’est pendant ces grands travaux mécaniques que Nina a fêté ses 3ans!
9.OULAN-BATOR_les_3_ans_de_Nina.JPG Un délicieux gâteau au chocolat, 3 bougies en forme d’hélicoptère et une « maison » pleine de petites copines mongoles l’ont rempli de joie.
8.OULAN-BATOR__3_atelier_dessin.JPG

- page 1 de 2