Famille Nomade

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 27 décembre 2009

BAÏKAL

Nous entreprenons le tour du lac BAÏKAL par sa rive orientale.

Le Baïkal est le lac le plus profond au monde avec ses 1600 mètres de profondeur. Le lac a une longueur de 620 km et environ 40 km de large : on voit sans problème la rive opposée ce qui ajoute souvent à la beauté du paysage.
BAIKAL_photo_FRANCK__.JPG
Souvent, à 300 mètres du rivage, il y a déjà 100 mètres de profondeur & à 2km du rivage, c’est 1000 mètres!!! C’est la plus grande réserve d’eau douce au monde et le lac est entouré de sommets dépassant les 2500 mètres d’altitude, des montagnes qui viennent se jeter dans le lac. (D’après G.I.Gagazyi si l’humanité avait à sa disposition uniquement l’eau du lac Baïkal, elle pourrait vivre pendant 40 ans!) Le lac a aussi une particularité c’est qu’il a en son sein le seul phoque au monde vivant en eau douce … en attendant de voir un phoque , les garçons ,en pêchant le soir (23h) , on vu de nombreuses loutres.

La route et la voie ferrée longent pendant 260 km le lac. Il faut savoir que c’est vraiment magnifique car de grandes falaises viennent se jeter au pied du lac. La route est par conséquence très vallonnée, tantôt au bord du lac, tantôt dans les bois verdoyants.

Nous quittons la route principale pour se poser à quelques mètres du lac, là où il forme une sorte de delta car il est moins profond et nous nous sentons -pour nos premiers essais en canoë Plus en sécurité.

Les garçons partent en canoë pêcher et reviennent avec un poisson de 18 cm qu’un chien s’empresse de dévorer !! Nous partons tous les 6 pour une petite randonnée sur le Baïkal et nos 2 canoës gonflables.

C’est le 1er essai pour Cyrielle qui a expérimenté la tétée aquatique; puis elle s’endort paisiblement, bercée par les vaguelettes et le vent qui devient de plus en plus violent, nous forçant à écourter notre balade et en nous refugiant dans le Ping-car avant une grosse pluie. Il s’ensuivra 2 jours de pluie incessante et de vent en rafale avec une énorme baisse de température (de 30° à 3°!!), nous obligeant à garder le chauffage allumé nuit et jour.
BAIKAL_en_fureur.JPG
En fait sur toutes les montagnes environnantes, nous observons de fortes tombées de neige, le Baïkal ressemble à une mer tellement il y a de vagues !!

Nous écourtons notre séjour et repartons en direction d’Oulan-Oude où il nous faut faire les visas mongols. La route que nous suivons longe le fleuve SELENGE qui prend sa source en Mongolie et qui se jette dans le Baïkal. (Il est long de 400KM en Russie et 800km en Mongolie) Pour traverser le fleuve, il faut prendre des bacs, sinon le seul pont qui existe est à Oulan-Oude.

Nous avons déposé nos demandes de visas mongols ce lundi 22 JUIN 2009 et nous reviendrons les récupérer dans 10 jours car nous allons en profiter pour aller un peu plus au nord retrouver le Baïkal.

dimanche 20 décembre 2009

OULAN OUDE

Au départ d’Oulan-Oude, nous avons une panne d’alternateur : il est complètement hors service, Serge en trouve un autre assez facilement et il arrive à l’adapter à notre camion. Pendant qu’il répare un français -Gilles- s’arrête pour discuter un peu C’est la première personne européenne que nous rencontrons depuis la Serbie. Il est à la recherche d’un hôtel, on lui propose notre modeste « maison roulante ».Il partagera notre quotidien pendant 3 jours. IL nous sortira un peu de notre autarcie, on reparlera français et il nous émerveillera avec tous les voyages qu’il a déjà effectué (nous sommes de petits novices.) Il a un site très agréable et très complet : http://laventurehumaine.canalblog.com

En route, vers le lac Baïkal, nous effectuons une malheureuse manœuvre (vers 17h), un camion Kamaz refuse de s’arrêter et nous défonce la remorque. Heureusement il n’y a que l’axe de la roue qui est plié.
ACCIDENT.JPG
En vieux habitués, nous mettons notre remorque en porte à faux et nous sommes prêt à repartir quand arrive une quantité d’hommes : ce sont les patrons du chauffeur. Tous ont bien du mal à comprendre où se trouve notre remorque!! Ils nous disent qu’ils vont réparer notre axe (2 d’entres eux partent avec) puis arrive la police. Nous serons obligés de faire chacun plusieurs déclarations (même Gilles), puis ils iront même chercher une interprète française. Mais il était plus facile de parler en anglais avec la policière! Serge est amené au dispensaire où il est soumis à un test d’alcoolémie puis on nous ramène la pièce réparée (qu’il faudra modifier, afin de pouvoir continuer à rouler). Il est 1h du matin quand nous sommes enfin »libres »!

Nous arrivons enfin au bord du lac !
au_bord_du_BAIKAL__2_.JPG
Le Baïkal dégage une impression de quiétude, de grandeur et de beauté.
au_bord_du_BAIKAL.JPG
Les couleurs changent au cours des heures, la température aussi ! Nous verrons sur notre plage de sable un phoque …hélas mort : mais on a bien la preuve qu’il en existe...

Nous essayons aussi notre filet de pêche : un malheureux petit poisson viendra s’y prendre. Loïc le videra et fera un feu pour le gouter .Et les gardes -pêche viendront nous aider à nettoyer notre filet plein d’algues…

Nous visiterons notre premier temple bouddhique à Ivolginsk Datsan (sur la route qui mène en Mongolie).
MONASTERE_BOUDDHIQUE__vers_Oulan-Oude___3_.JPG

Il a été fondé en 1960 et il y a actuellement une école de lamas. Il y a de nombreux temples, chacun dédié à une divinité, que l’on peut observer derrière une vitre.
MONASTERE_BOUDDHIQUE__vers_Oulan-Oude___4_.JPG
Les plafonds sont décorés de tissus multicolores (style patchworks), au centre de la pièce se trouve 2 rangées de fauteuils avec une table basse et au fond en face de la porte, un plus grand fauteuil pour l’orateur. De nombreuses offrandes sont faites : monnaie, biscuits riz, et même bonbons (il a fallu retenir les enfants pour qu’ils ne les mangent pas!!).
MONASTERE_BOUDDHIQUE__vers_Oulan-Oude___2_.JPG
De nombreux moulins à prière jalonnent le circuit entre les divers temples : en passant devant eux, il faut les faire tourner dans le sens des aiguilles d’une montre. Un moine a même proposé aux enfants de donner à manger à un jeune cerf (un an) .ils ont bien pu le caresser avant de se faire « charger » par le jeune animal!! Puis pendant que l’on déjeunait ,3 moines -dont Saamda- qui s’exprimait dans un parfait anglais- ont tenu à visiter le camion et à être très intéressés par la construction de notre véhicule.
MONASTERE_BOUDDHIQUE__vers_Oulan-Oude_.JPG

Nous échangerons nos adresses mail.

Nous avons passé un formidable moment d’échange qui clôturera notre séjour russe.

page 2 de 2 -