Notre projet

Partir jusqu'en Mongolie avec nos 4 enfants à bord de notre camion 4X4 créé et aménagé en camping-car par nous-même. Notre but est de vivre un peu différemment , de profiter maintenant de voyager, de profiter d'avantage de nos enfants ... Et, pour cela nous voudrions pouvoir partager tranquillement le quotidien des peuplades que nous allons traverser .

Et pourquoi la Mongolie ???

Vu les dimensions de notre camion : 8m50 de long pour 3m80 de haut, prendre un bateau occasionne de gros frais. Donc pour l'instant l'Amérique du Sud reste dans nos projets surtout que nous parlons tous la langue hispanique. Mais nous verrons à notre retour d'Asie si nous supportons bien l'éloignement de tous nos proches et de notre style de vie français pour une longue durée. Notre plus long voyage a été de 2 mois (pour tester le camion en hiver): nous sommes allés en Italie, Slovénie et jusqu'à Zagreb en Croatie. Les 2 garçons, âgés à l'époque de 6ans, voulaient rentrer afin de pouvoir revoir tous leurs copains... Il reste l'Afrique. Nous sommes déjà allés au Maroc en 2004 pour tester la résistance du camion à la chaleur. C'était aussi notre premier voyage en dehors du territoire français et notre premier long séjour (1 mois et demi). Depuis notre famille s'est agrandie: Nina a deux ans et Cyrielle vient de naître. Pour l'Afrique, il faut beaucoup de vaccins obligatoires, des difficultés pour traverser certains pays... alors nous attendrons un peu que les filles soient un peu plus grandes mais c'est sûr nous ferons une grande virée dans ce continent.

La Mongolie

Avec notre camion ,nous avons un style de vie plutôt nomade , alors le mieux est d'aller se rendre compte comment vivent les plus "grands" nomades au monde!! L'attirance de la Mongolie est dû par la méconnaissance que nous avons de ce pays 3 fois grand comme la France. Pays très peu peuplé, grandes étendues, donc peu de grandes villes auxquelles nous sommes (un peu) allergiques... Nous aimons une certaine solitude et un éloignement des grands centres de commerce. Par ailleurs, la Mongolie est un pays en pleine expansion qui est en train d'évoluer rapidement vers une fin du nomadisme. Depuis que nous avons fait le choix de ce pays, nous avons vu de nombreux reportages télévisés, le nombre de touristes annuels est en forte croissance :il est grand temps pour nous d'aller y faire un tour avant que le tourisme modifie trop la culture ancestrale. Il semblerait qu'une route reliant l'Europe à l'Asie, en traversant la Mongolie serait en projet. Notre objectif est de prendre le temps de vivre donc de voyager tranquillement, de savourer les rencontres, d'apprécier les paysages, de s'arrêter quand le "coin" où nous sommes nous plaît... Nous voulons éviter de rouler tous les jours. Car faire 300 km journaliers (ce qui se fait beaucoup d'après ce que l'on a lu) équivaut à rouler presque toute la journée (vu l'état des routes à partir du Kazakhstan.) Notre but est de pouvoir vivre auprès d'un groupe de nomades ,vivre à leur rythme & partager nos vies .. prendre le temps de se connaître . Nous espèrons que cela sera possible car actuellement ,les visas délivrés sont valables 1 mois & renouvelable une seule fois (& uniquement à la capitale) un mois encore!!!

Scolarité

De plus, nous avons à faire les devoirs scolaires des 2 garçons et nous assurerons nous-même les cours puisque nous ne prenons pas les cours du CNED. Par expérience, nous avons besoin d'une heure journalière pour suivre une scolarité identique à celle de leurs camarades scolarisés. On essaie de travailler tous les jours, mercredi plus les week-end et nous ne faisons pas les vacances scolaires... Ceci nous permet de récupérer les jours où nous allons visiter, ou autres empêchements... C'est vrai aussi que comme nous même sommes plus impliqués dans leurs apprentissages, nous profitons des trajets ou des repas pour faire les révisions ou les compléments des cours. Généralement , cela se passe bien ( il y a environ une rébellion par voyage !) , les enfants ont l'habitude de ce rythme et même pendant les vacances d'été ,quand nous sommes dans le camion ,ils consentent à faire les devoirs quotidiennement ( ce qui relève de l'exceptionnel quand nous sommes à la maison ) Nous ne voulons pas être, ou le moins possible, tenus par une date .C'est pourquoi nous n'avons fixé aucune date de retour. Selon l'adaptation de chacun, nous prolongerons ou nous rentrerons si nous n'y trouvons pas notre compte.

Budget

Serge a un travail de saisonnier, de mai à septembre. Il n'a donc pas besoin de démissionner ou besoin de revenir pour retravailler. Comme nous étions un peu en retard pour partir en Février 2009, il a fait le choix de rester à la maison toute cette année 2008. Heureusement, notre budget est prévu de longue date (20 000€ ), économisé année après année dans cet objectif de départ. Nous avons fini le remboursement de notre maison et nous ne sommes pas obligés de la vendre pour financer le voyage. Pour nous c'est important car si nous devons revenir en catastrophe, nous avons déjà un point de chute. Nous ne vendons que nos 2 véhicules et le tracto-pelle. Nos 2 motos sont vendues depuis le printemps ;ce qui nous a permis l'achat d'un quad, plus adapté après l'arrivée dans notre foyer de notre 4ème enfant en septembre 2008.

Notre camion

Notre camion est enfin prêt pour affronter les dures conditions climatiques qui nous attendent (enfin nous l'espérons!) Serge est en train de peindre tout le camion. Jusqu'à maintenant, il avait mis un apprêt qui avait une durée de 5ans. Nous arrivions donc au terme du délai. Il reste encore quelques "bricoles" à faire,donc Serge fait l'impasse sur certaines choses : il se garde un peu de travail pour le voyage et il y aura encore des améliorations à apporter à notre retour.

Préparatifs

Nous sommes dans la dernière ligne droite... Le stress commence à arriver car il reste beaucoup à faire... Le problème des visas s'accentue : où les prendre ? Combien de temps sont-ils valables ? Puis quel trajet suivre ? Passer par la Moldavie ou mieux vaut l'éviter ? Peut-on passer d'Ukraine en Russie en traversant la Mer Noire avec notre gros camion ?