Une clôture délimite les 2 pays , un champs labouré se trouve entre les 2 rangées de barbelés et nous avons une première halte avec une femme militaire dans une guérite qui nous demande de remplir 2 papiers heureusement écrits en anglais. Puis se pose la question :dans quelle file doit-on se mettre? Dans les voitures ? Dans les bus? Après de longs échanges avec les talkies-walkies « ils «  décident que l'on prenne les bus !

On nous dit Stop ,puis un autre viendra plus tard d'avancer de 3 mètres! On saura plus tard que cette avancée de 3 mètres permettra à un de leur collègues de pouvoir nous voir depuis son bureau perché au 2ème étage du bâtiment en face du poste frontière... Une femme douanière -toute de verte vêtue- s'excite comme une puce d'abord parce qu'elle dit que nous n'avons pas de carte grise pour la remorque ( si en France ,il n'y en a pas ,ici on s'en moque car ici ,il en faut une !!) alors comme tu n'es pas en règle RAUS (dehors) nous fait-elle signe en montrant la Roumanie!!!

Heureusement qu'un de ses collègues lui fait remarquer que la remorque a la même plaque que la remorque!! Après c'est l'ordinateur qui va connaître les fougues de son excitation ! Elle écrase les touches avec violence en hurlant sur la pauvre machine , ce qui attire foule de collègues tentant de lui venir en aide .. sans trop de succès ! Nous avons droit au contrôle des numéros de châssis .Autant pour le camion que pour le quad , elles sont difficilement accessibles . Le policier secoue « dangereusement » la tête ,du style , « c'est pas bon pour toi »! et il nous fait comprendre que ce sera plus facile avec de la monnaie ..Après négociation ,on versera 40€ pour avoir tous nos tampons & aucune fouille ! Nous ne sommes pas très fiers de nous ,mais ils te mettent tellement la pression que du coup tu cèdes beaucoup plus facilement . On tentera de faire mieux une prochaine fois !

On se retrouve donc en Ukraine -après 1H30 de frontière -sur une très très longue ligne droite . Nous sommes de suite surpris par le changement de véhicules: les Dacia style R12 ont laissé leur place aux LADA . Les maisons sont bien plus importantes qu'en Roumanie ; on rencontre quelques charrettes mais beaucoup moins ( même si on en voit plus qui labourent avec les chevaux ) . Sans aucune connaissance du pays & par crainte surtout de la police , nous trouvons un endroit isolé , style décharge & plateforme pour la vidange des véhicules ,et le tout rempli de boue - où les enfants -hélas – ne pourrons pas sortir !

En fin de matinée , alors que nous faisons connaissance avec les nouveaux paysages qui s'offrent à nous , au bord de route ,2 policiers qui nous regardent tranquillement passer . Il semblerait qu'arrivé à leur hauteur l'un d'eux agita son bâton ; le temps de se poser la question , on est trop loin avec le camion et on continue .. 1 bon kilomètre plus tard ,la voiture de police nous double & nous serre ,genre Hollywood ! Résultat des courses : 15$ après discussion .

Pour nous détendre ,pause déjeuner & au grand bonheur des enfants , des œufs ont envahi le camion ,même Cyrielle a son transat rempli de petits œufs. Peu de kilomètres après cette détente, un gros bruit indéfini vient troubler le doux ronronnement du camion !Stop rapide & constatations des dégâts :le timon de la remorque a CASSE !! elle se trouve au milieu de la route !! Quel Choc ! Mais un énorme soulagement en voyant qu'elle n'a heurté personne … Un « vieux monsieur » vient nous prêter main forte pour garer la remorque sur le bord de la route .Il nous fait comprendre qu'il a tout vu & ça le fait marrer !! On s'active pour retirer le quad de dessus la remorque puis au moment où on commence à remorquer la remorque avec le quad ,la police s'arrête!!! Papiers , documents assurance ,on tente d'expliquer ce que l'on fait ,ils restent perplexes même avec les explications du Monsieur .. Papiers en règle ,- « ah mais vous êtes sur le bord de la route , faut un casque !! » . Bon ,on va le chercher ! Zut qu'ils se disent ; raté !

Puis ,on commence à démonter l'essieu de la remorque afin de mettre le quad en porte-à-faux sous le regard des policiers qui décidément ne comprennent toujours pas notre solution de rechange. Et pendant tout le temps qu'ils resteront avec nous ,ils continuerons tranquillement à utiliser leur radar à main (en forme d'une arme) pour tenter d'attraper un client ! Ils vont même finir par nous prêter main forte pour mettre la remorque en place ! Les policiers finissent par partir , l'un d'eux sur une mobylette d'un homme qu'ils ont interpellé pendant que l'autre policier part avec la voiture & le bonhomme. Notre Monsieur part lui aussi tout aussi content :il aura passé un bon après-midi & il aura une bonne histoire à raconter.

Premier village & halte car ainsi ,nous pouvons dès le lendemain ressouder le timon mais l'artisan n'a pas le fer nécessaire & il nous fait juste pour nous dépanner & atteindre une ville plus importante.
UKRAINE__324_.JPG

Nous stoppons à Donia sur un grand terrain vague au centre de la ville à côté de la voie ferrée ( pas un train ne passera). Grosse surprise au réveil : c'est le parking où tous les gens qui vont au marché se garent .. Belle pagaille , voitures garées dans tous les sens , pataugeant dans une boue de couleur douteuse !

Serge part avec le quad à la recherche du soudeur ,les autres au marché .
JOUR_de_Marche__Ukraine_.JPG

Le soudeur est à 200 mètres de notre bivouac , il va chercher un fût de vérin (énorme tube) & il nous démarre de suite le travail. Au marché , après de nombreux stands dans la boue , il y a peu de béton ,& c'est quand même plus agréable. Beaucoup de marchands d'habits (mais pas de prix indiqués) ,des vendeurs de machines à laver ,des canapés , pièces d'auto , & à la grande joie de Loïc un vendeur de jeux de PC .IL trouve le fameux jeu qu'il convoite depuis longtemps : PES 2009 (jeu de foot) à 3€ !!!

Bon, les instructions sont en portugais & les commentaires en anglais !! mais à ce prix faut pas trop en demander....