C’est le plus grand lac du Kazakhstan, en forme de croisant, avec une superficie de 18000km2(soit 30 fois plus vaste que le lac Léman!) 600km de long et jusqu’à parfois 70km de large.
1.BALKHACH.JPG

La ville de Balkhach est sise au bord du lac et c’est dans cette ville que le cuivre extrait en grande quantité un peu plus au nord, est fondu et raffiné.
2.Usines_au_KAZAKHSTAN.JPG



Les cheminées et les fumées jaillissent au loin rendant l’air difficilement respirable comme dans toute grande ville kazakhe, d’ailleurs. Nous rencontrons Shergum qui nous propose d’aller faire le plein d’eau dans sa maison de campagne. Il est accompagné de toute une bande de copains (c’est dimanche, pas une seule femme à l’horizon !) qui viennent discuter, manger et boire tranquillement sous les arbres de la propriété. Dans l’enceinte, il reste un vestige de l’époque soviétique : un centre de télécommunication entre l’espace et Moscou en atteste encore les documents et les plans techniques qui jonchent encore le sol!
3.VESTIGE_SOVIETIQUE.JPG

Puis à la chute de l’empire soviétique, ce bâtiment a servi de stockage de produits de contrebande, notamment de l’alcool dont les cartons gisent parterre.

Notre route longe le lac sur des centaines de kilomètres et on s arrêtera régulièrement au bord de l eau,
5.AU_bord_du_LAC_BALKHACH.JPG
mais un sol qui semble recouvert de neige ne nous inspire pas énormément pour faire une halte prolongée (ce qui n’empêche pas la population de pêcher et de vendre le poisson aux automobilistes).
4A.VENTE_de_POISSONS.JPG

Comme les garçons ne pêcheront pas, ils s’amuseront à photographier le plus près possible ces petits animaux(très, très nombreus depuis que nous sommes au Kazakhstan) qui ressemblent à des gerboises. Si un de nos lecteur sait de quel animal il s agit exactement merci de nous le faire savoir!
6.GERBOISE.JPG

Sur notre chemin, nous trouverons un petit lac reculé, peu fréquenté qui sera idéal pour refaire de la mécanique ! (encore!) Serge veut juste améliorer la charge sur les lames de ressorts de devant. Il en a tellement l’habitude qu’il arrive à rajouter une lame plus épaisse sans avoir besoin d’enlever les roues ! (que de progrès, depuis le 1er changement de lames en Sibérie aux Monts Saïan, il y a déjà 4 mois!).

Nous avons la surprise et le plaisir de voir tout un groupe de Pélicans, autant de blancs que de bruns! Nous ne savions pas qu’ils pouvaient vivre dans des latitudes si froides.
7.PELICANS.JPG
C’est la 1ère fois que nous en voyons en « liberté »! Après le travail, le plaisir. Nous sortons une pelle et faisons du « ski sur sable » tirés par le quad : grande parties de fou-rires!
8.QUAD_sur_SABLE.JPG
Des baignades aussi où les chevaux vont venir se joindre à nous pour s’abreuver.
9.BAIGNADE_avec_LES_CHEVAUX.JPG

En route vers Almaty

Toute grande ville est « ornée » de panneaux publicitaires immenses du portrait du Président N.Nazarbaev.
10.LE_PRESIDENT_foto_a_coller___2_.JPG
Il est parfois photographié avec des ouvriers des mines, des étudiants ou des enfants mais la plupart du temps c’est lui le seul protagoniste des publicités!
10bis.LE_PRESIDENT_foto_a_coller___3_.JPG
Egocentrique, ce Président?

Le Kazakhstan est un pays de confession musulmane. Les mosquées ont remplacé les églises orthodoxes, mais parfois elles se côtoient. À Almaty, nous entendrons souvent l’appel du muezzin qui nous rappellera notre séjour marocain. Les cimetières sont « mixtes » : une partie orthodoxe, l’autre musulmane.
12.CIMETIERE_foto_a_coller__2_.JPG
On les reconnait grâce aux petits croissants qui ornent les tombes et aux splendides sépultures.
12.bisCIMETIERE_foto_a_coller.JPG

Sur la route, nous croiserons aussi des camions chargés de charbon brut qui vont livrer directement aux « clients ».
14.TRANSPORT_de_CHARBON_BRUT.JPG
Ils déchargent en vrac -et sans que le charbon soit traité - devant le seuil des maisons