C’est la capitale du pays depuis 1997.
ASTANA__3_.JPG

Elle se situe au nord-est du pays, très proche de la Russie et surtout très loin de l’ancienne capitale -Alma -Aty- ou Almaty (1200km). La nouvelle ville s’est construite tout autour de la petite ville d’Amoqa. Actuellement, il y a environ 500 000 habitants, mais la capitale ne cesse de « grossir », il reste encore énormément d’espace pour continuer à construire de nouveaux faubourgs et quartiers ; d’ailleurs les grues sont omniprésentes dans le ciel d’Astana!
ASTANA__1_.JPG

Des mongols nous avaient décrit Astana comme le « petit New-York »et ce n’est pas totalement faux, tellement les immeubles sont nombreux.

C’est le Président Noursoultan Nazarbaïev (né en 1940) qui est à l’origine de ce changement (qui coûte horriblement cher aux kazakhes.) Il fut élu par le Parlement kazakhe dès 1990, et depuis il est toujours Président. Ici on nous dit qu’il sera Président jusqu’à sa mort! Inutile de dire qu’il a pris goût au pouvoir en écartant toute tentative d’opposition et à ainsi pu aussi amasser une fortune personnelle.

Le symbole de la capitale est un joli édifice surmonté d’une sphère.
ASTANA__4_.JPG
Tout le « nouveau » Astana s’articule autour de lui. Comme pour la tour Eiffel, on peut monter jusqu’à l’intérieur grâce à un ascenseur et avoir ainsi une belle vue sur toute la ville et les champs qui sont encore vierges. Le summum est de glisser sa main dans l’empreinte de celle du Président, moulée dans un socle en bronze!(Il a une toute petite main, la même taille que celle de Serge).
ASTANA__8_.JPG

On accède à la tour, par une allée centrale piétonne bordée à droite et à gauche par des immeubles modernes différents les uns des autres mais le tout reste harmonieux. Les bancs, le long de cette avenue sont nombreux et en marbre blanc, les marches des escaliers en marbre rouge ou vert (glissades garanties), des parterres de fleurs, des jardinières, des bassins divers jalonnent cette avenue qui s’étend de l’artère principale à 4 voies jusqu’au Palais du Parlement en passant par l’édifice de la sphère.
ASTANA__5_.JPGASTANA__6_.JPG
ASTANA__7_.JPGASTANA__9_.JPG

Dans le même quartier, le quartier des ambassades : un « lotissement de maisons chics » toutes identiques et le tout bien barricadé où flotte parfois le drapeau du pays représenté (mais toutes les ambassades n’ont pas été transférées (comme celle de l’Ouzbékistan qui est encore dans l’ancienne capitale Almaty).
ASTANA__10_.JPGASTANA__11_.JPG

Près du Parlement, il y a tous les bâtiments officiels qui sont le centre administratif du pays. Derrière le Parlement, une pyramide en verre, qui sert de Palais de Conférences.

A la sortie de la capitale s’étend le « bazar »:immense et varié où nous déambulerons pour faire nos achats. Ce qui est drôle c’est que les différents étals sont constitués de containers!
ASTANA.JPG
Quand le marchand veut agrandir son échoppe, il rajoute un étage de …containers (la plus grande hauteur de container que nous ayons vu est de 4 étages!). Serge est tout content car il a trouvé un tuyau de pompier de 20m pour faire notre plein d’eau (pour 10 fois moins cher).On achète aussi une petite machine manuelle à faire les pâtes fraiches. Alors que nous déambulons tranquillement, une dame nous donne de l’argent et des bonbons pour les enfants; plus loin une autre femme stoppe en auto et nous tend un billet de 1000 tengi (5€)! La même aventure nous arrivera à Almaty ; on ne comprend pas bien pourquoi ! (Peut-être que comme nous sommes en plein Ramadan, les gens doivent aider leurs semblables? Le fait d’être famille nombreuse et avec un bébé inspire la sympathie? Si un de nos chers lecteurs peut nous donner une explication, elle sera la bienvenue .Merci.