Pendant que l’on attend nos visas ouzbeques, nous partons vers le « grand lac d’Almaty » au pied des Zaillisky Alatau.
BIG_LAKE_1.JPG

Les Zaillisky Alatau font partis de la chaine montagneuse des Tian Shan (« monts célestes ») qui couvrent les 3 pays suivants: Chine -Kirghize- Kazakhstan et dont le point culminant est le pic Pobedy à 7439 (à cheval entre Chine et Kirghize). Alors qu’au Kazakhstan le pic Khan Tengris ne s’élève « qu’à » 6995m!
BIG_LAC_2.JPG

C’est ce lac qui alimente en eau douce toute la ville. Nous séjournerons une semaine à 2300m où l’hiver commence : 2 jours passés dans un brouillard épais, une petite chute de neige puis un soleil radieux quoique un peu frais. Programme : lessives, devoirs, jeux, petites balades …
BIG_LAKE_3.JPG

Lors d’une belle journée ensoleillée, nous nous approchons du sommet à 3300m avec le quad pour faire une randonnée mais arrivés au bout de la piste tout est barricadé et clôturé par la station météorologique, et le violent vent nous oblige à faire demi-tour!

Nous ferons le tour de lac par sa rive gauche mais 3 militaires -armés de kalachnikov- nous barrent le chemin.

« -où allez-vous ? »
-promenade autour du lac
« -pourquoi ? »
- et bien pour se promener, parce que c’est joli…
«-niet »
-Ah, bon, niet? Pourquoi ?
« -Là-bas, c’est le Kirghizstan »
(Oui d’accord, mais au bas mot c’est à 20KM par un chemin de montagne, pas du tout carrossable et il faut franchir un sommet à 4000 pour atteindre le pays limitrophe!)
-bon, d’accord et bien au revoir
« -niet, vous n’avez pas le droit de partir! »
Là ça se corse, pas le droit d’avancer, pas le droit de reculer! -bon alors que fait-on? « -Attendre chef! » On attend, et on attend encore et le chef finit par arriver, nous serre la main, nous demande nos papiers -que nous n’avons pas -nous demande d’aller les chercher et de revenir (10km) On nous laisse enfin repartir, le « sous -chef » nous prend à part et nous dit que ce n’est pas la peine de revenir !! Fin de l’épisode, fin de notre randonnée.