C’est à 15km de la ville et le sommet -pic Talgar-que l’on aperçoit depuis Almaty s’élève à 4973m.
1.MEDEU__CHIMBULAK_1.JPG

C’est là que vont avoir lieu les prochains Jeux Asiatiques d’Hiver en 2010. (En ville se construit le tremplin de saut à ski).Le Kazakhstan avait postulé pour les J.O d’hiver de 2014, mais la candidature a été refusée. A Medeu, se tient une des plus grandes patinoires de plein air au monde à 1691m d’altitude. Cette patinoire est très réputée pour son système perfectionné qui a un maintient constant de la température de la glace et du réglage du taux d’humidité.
2.MEDEU__CHIMBULAK_2.JPG

De très nombreux ouvriers sont en plein travail : la saison hivernale va bientôt débuter.

3km plus haut, depuis la digue qui surplombe la patinoire, la vue est saisissante.
3.MEDEU__CHIMBULAK_3.JPG

Puis démarre la route vers la station de ski qui culmine à 2260m. Route au goudron impeccable, bordée sur les 5km de montée, de lampadaires qui fonctionnent toute la nuit. La côte « annoncée » est de 12% mais la réalité est de loin plus raide (certains passages à 40%!!). (Il faut vous dire que toutes les côtes au Kazakhstan (idem pour le Kirghizstan) sont à 12% : ils ont dû acheter un stock du même panneau!!)
4.MEDEU__CHIMBULAK_4.JPG

Donc, nous sommes en pleine montagne sur une route de montagne et, il n’y a pas de virages!! La montagne s’est en face alors on fonce dessus sans avoir besoin de ménager les diverses « montures » qui doivent s’y rendre…toujours tout droit, toujours vers le haut. Quoique ? Oui car en pleine ascension, il y a une dangereuse descente de -12%, bien sur, pour sitôt remonter aussi sec ! Après cette montée qui n’en fini jamais, un minuscule parking (à peu prêt plat) accueille les visiteurs. Là aussi tout est en chantier pour la mise en place d’une télécabine qui montera depuis la patinoire et qui ne sera fonctionnel que pour les jeux Asiatiques de l’an prochain.

L’immobilier se compose de très gros chalets individuels en bois, bien clôturés et surveillés par un gardien en plus des caméras et aussi d’un hôtel vieillissant au pied des pistes. Mais la station semble bien petite pour accueillir une manifestation si importante (10 pistes, 3 télésièges et un« tire-fesses », dont un télésiège flambant neuf, attendent les skieurs, pour les « hisser » au sommet à 3100 mètres (Talgar Pas).

Ici aussi il n’y a pas de sentiers de randonnées, et la neige nous empêche de se balader en « hors piste » alors nous faisons juste une petite balade autour de la station.