Nous revoilà reparti pour un autre voyage et pour une première fois pour nous, sans notre camion !!

Destination:Chili

Dans un premier temps ,nous pensions faire traverser le 4X4 par bateau,faire des allers-retours entre nos 2 continents mais les garçons étant cette année déjà en 3ème ,il nous a paru difficile de partir pendant 5 mois lors de leur année scolaire en seconde et première.

Il nous semble que le moyen le plus facile ,pour nous ,pour se déplacer serait de faire l'acquisition d'un véhicule sur place. D'après nos recherches ,le pays où un étranger puisse immatriculer et qu'il puisse sortir du territoire avec une auto à son nom serait le Chili.
Seul problème que l'on ne savait pas , c'est qu'il n'est pas possible pour un étranger ,comme nous, avec un véhicule chilien de passer la frontière avec le Pérou!! Par-contre, il est possible d'aller en Bolivie puis passer la frontière bolivo- péruvienne & de revenir au Chili...
les bizarreries administratives compliquent bien la vie des voyageurs!


Le choix du Chili a été fait aussi pour la langue car de nous 6 , seul Serge ne parle pas couramment l'espagnol même s'il le comprend plutôt bien. On verra les progrès en cours de voyage.

Pour un séjour de 5 mois, il nous sera obligatoire de sortir du Chili, au bout de 3 mois car c'est le maximum autorisé.

Par-contre,il n'y a pas besoin de visa : le seul passeport est suffisant.

Nous avons réservé nos vols 5 mois avant la date de départ.

Mais nous avons refait une simulation de réservation un mois avant le départ, le prix était le même ;

les billets ont été acheté chez Govoyage -par internet- pour la somme de 720€ AR le billet adulte(départ de Paris)

La destination pour l'Amérique du Sud en général est plus onéreuse en début d'année puisque c'est la pleine saison ici -c'est l'été !

« À notre arrivée à Paris, la famille Neau nous attendait.
a_Paris_avec_famille_Neau_2.jpg
Nous les avions rencontré en Mongolie et depuis une solide amitié s'est liée entre nous.

Anaëlle a déjà 16 ans et Maëlic a le même âge que les garçons.
a_Paris_avec_famille_Neau.jpg
La famille Neau est une famille de voyageurs au long cours. Ils sont déjà allés vivre en Équateur puis au Népal et en Mongolie. Leurs voyages ont deux objectifs : des missions humanitaires et le trek en haute montagne (avec ou sans bivouacs). Ils sont en partance pour la Patagonie en décembre.

Vous pouvez suivre leurs tribulations sur leur site www.alecoledesandes.com ou en vous inscrivant directement à la news letter de leur site.

La durée du vol est de 12heures jusqu'à SaoPaulo au Brésil où nous avons eu une escale de 3 heures.

Puis jusqu'à Santiago : 4 heures de plus. Le 2ème avion était équipé de 2 caméras, l'une devant l'avion,l'autre sous l'avion, cela pour bien visualiser le survol de la Cordillère des Andes.

Nous avons croisé la chaîne montagneuse perpendiculairement , en regardant par les hublots de droite et de gauche que des sommets !! c'est tout simplement splendide.

À l'approche de la piste d'atterrissage,grâce à la caméra fixée sur l'avant, Serge et son œil de pilote a décelé une grosse perturbation ; l'avion s'est violemment déporté et le pilote avait bien du mal à tenir son « engin » sur l'axe de la piste, mais passé la frayeur, il a eu droit à une slave d'applaudissements !

Pour la réservation d'un appartement meublé, nous avons trouvé l'équivalent du site du « le bon coin » chilien:www.yapo.cl.

Nous avons fait une réservation épistolaire qui a été suffisante (le fait que ce ne soit pas encore la saison touristique au Chili a contribué à ce qu'ils nous gardent le logement sans avoir besoin de faire un transfert d'argent.
Notre_appart.JPG
La difficulté que nous avons rencontrée fut qu'un propriétaire accepte de nous loger à 6.

Même en meublé,nous avons eu droit à de nombreux refus.

Quant aux hôtels, les plus modestes commencent à 10€ la nuit par personne.

Nous sommes donc logés dans un modeste 2 pièces ,en plein centre ville,à 3 minutes à pied du Palais Présidentiel & de tous les Ministères) avec un petit débarras bien pratique pour ranger toutes nos affaires au 10ème étage d'un immeuble qui en compte 21.

Tout en haut, il y a une petite piscine (actuellement sans eau car nous ne sommes qu'au printemps)

une salle de musculation, et deux barbecues avec tables et chaises qu'il faut réserver pour le week-end,tant c'est une tradition culinaire ici.

Pour se connecter à internet,il nous descendre au hall de l'immeuble -où le soir il y a foule- et accepter les nombreuses coupures de réseaux.Mais cela nous permet de discuter avec les chiliens qui sont vraiment très sympathiques.